Aujourd’hui, le vent de la transition a soufflé Boulevard Salvator

« Une civilisation veut naître. » Edgar Morin

Tout a déjà débuté ! En arrière de la tourmente de l’affrontement des vents contraires qui attisent les braises rougeoyantes du cœur de nos sociétés malades et d’une planète fiévreuse. Pas encore visible aux yeux des politiques et des grands médias, voilà la Transition, pourtant déjà bien présente, présente comme les milliers de petites gouttes éparpillées et encore inconscientes, de la nouvelle page de l’histoire qui débute et de la force du grand fleuve que leur union peut faire advenir.

« DEMAIN » est déjà là, comme le montre si magistralement le film documentaire. Demain, ce sont des centaines et des milliers de projets concrets, citoyens, qui émergent, se multiplient et croissent sur tous les continents. Tous les domaines sont touchés, l’agriculture, la distribution, l’économie, la politique, l’éducation, par des initiatives le plus souvent bien modestes, voire insignifiantes aux yeux des autorités en place qui ne mesurent le pouvoir qu’en terme de parts de marché et de pourcentage de PIB gagné ou perdu.

Une bataille a commencé, deux visions du monde, deux visions de l’homme, deux façons de compter s’opposent. Par exemple, au sujet d’une initiative de permaculture de proximité :

On comptera d’un côté moins de transport, moins de camions, moins de péage, moins de pétrole consommé, moins de rendement, moins de pesticides utilisés, moins de machines, plus de récupération et donc moins de PIB, moins de consommation, moins de produits financiers, et donc récession et cauchemards.

De l’autre côté, la même initiative sera évaluée en plus de vie et de biodiversité, moins de pollution, moins de déchets, plus de qualité, plus de liens, et donc sobriété, qualité de vie et bonheur.

Où et quand commence la Transition ? Quand en silence, dans le tréfonds d’une âme, le regard s’inverse ; quand au sein d’une famille, d’un quartier ou d’une cité, le profond besoin de liens, de sens et d’humanité retrouvée se ressent et se décide.

Aujourd’hui, à Marseille, samedi 25 juin 2016, des voisins viennent de décider de végétaliser ensemble le Boulevard Louis Salvator.

L'Acropolitain de Marseille

 

AGENDA

Il n'y a aucun évènement
Newsletter