Edito Mars 2016

A Lyon, une double invitation :
Intégrer le meilleur de son passé et s’ouvrir à l’autre et au monde !

A l’heure où déjà fleurissent les primevères, que se passe t-il à Lyon ?

Une première annonce attire mon attention : le 7 mars à Lyon - Hommage au résistant et poète René Leynaud.
Je suis intrigué parce que je ne connais pas René Leynaud et ma curiosité m’amène à bien vite en savoir plus sur lui. Né en 1910 à Lyon, il a été fusillé pour actes de résistance le 13 juin 1944. Poète, journaliste et résistant, il s’est illustré au sein du mouvement Combat à Lyon durant la Seconde Guerre Mondiale. Il fut un grand ami d’Albert Camus et de Francis Ponge. Je comprends aussi qu’il incarnait, à cette époque, les espoirs de la jeunesse française qui voulait croire à la liberté et rêver d’un monde meilleur. Il est allé au bout de son rêve et il est mort en héros, ne regrettant rien de ce qu’il avait été.
Je trouve aussi très intéressant que la ville de Lyon continue de rendre hommage à ses héros. En intégrant dans la mémoire collective tous ceux qui ont apporté une embellie dans les moments les plus sombres de notre histoire, nous pouvons continuer à projeter un futur porteur de promesses pour l’être humain.

Une affiche, ensuite, a attiré mon regard avec son slogan : Et si tu étais moi ?
Elle annonce une exposition à vivre : Nés quelque part – à la Sucrière Lyon 2ème . Le principe en est simple : un parcours-spectacle immersif permet de se mettre dans la peau de Manolo, Mehiata, Nana, Waito ou l’un des 21 personnages proposés. Depuis le Cambodge, le Niger, le Cameroun, le Maroc, la Colombie, le Nigeria ou la Polynésie, depuis la ville ou la campagne, on explore avec eux le monde entier, face aux défis du climat et du développement.
L’idée m’a d’emblée interpellé : chercher à se mettre à la place de l’autre est un exercice fort utile pour quitter son nombrilisme et commencer à comprendre un peu plus la réalité du monde.

Voilà donc la double invitation qui se présente à nous : intégrer le meilleur de son passé et s’ouvrir à l’autre et au monde !
Bon printemps à tous !

J. Silvestre
Formateur de Nouvelle Acropole Lyon


Edito Décembre 2015

Le 8 décembre à Lyon

La France est meurtrie. Les récents attentats de Paris ont profondément touché chaque Français. Jusque dans le plus petit des hameaux de nos campagnes, le cœur est atteint. L’indifférence et l’égoïsme ne valent plus dès lors que l’on touche à l’âme de notre belle France.

« Quand la patrie est en danger, tout appartient à la patrie ! » avait lancé Danton le 17 juillet 1792, du haut de la tribune. Aujourd’hui les drapeaux bleu-blanc-rouge décorent les fenêtres et les balcons, certains le portent comme une cape dans la rue. Aujourd’hui, les services de recrutement de l’armée font face à un afflux de volontaires, les demandes de formation aux premiers secours et à la self-défense se multiplient… Chacun se sent concerné et se pose la question : que puis-je faire aujourd’hui pour mon pays ? Cela fait du bien de constater que le Français ose enfin sortir de ce sentiment malsain de « nationalisme coupable » dans lequel on l’avait enfermé depuis des décennies.

Lyon, la sœur aînée, capitale des Gaules, a reçu aussi l’impact de plein fouet. Le samedi 14 novembre, au lendemain des attentats, la ville était silencieuse, intériorisée. Les gens étaient dans la rue pour leurs occupations habituelles, mais un étrange silence couvrait toutes les activités : des visages graves, pas même tristes, simplement profondément concernés, peu de mots, juste un petit sourire pour remercier le commerçant qui vient de nous servir…

Au nom de la sécurité, Lyon a décidé de sacrifier son historique Fête des Lumières. C’est son identité qui en est affectée, mais soyons sûrs que ce 8 décembre 2015 sera un jour que les Lyonnais sauront honorer dignement, à leur manière toujours belle et verticale comme une flamme.

En tant que philosophes, nous serons dans la rue le 8 décembre pour chanter la fraternité et l’union au-delà des différences.

J. Silvestre
Formateur de Nouvelle Acropole Lyon


Edito Septembre 2015

Lyon, ville d'ouverture

Selon une récente étude d’IBM, la ville de Lyon entre dans le Top 20 des villes les plus attractives au monde : capitale des gaules, au 19e rang mondial en nombre de projets attirés, en 7e position du palmarès européen « Top destination Cities ». Les chiffres fleurissent pour nous rappeler qu’il fait bon vivre à Lyon. Only Lyon est d’ailleurs une devise qui en dit long sur la fierté des Lyonnais qui ont vu notre ville s’embellir au fil des ans.

Mais que veut dire être lyonnais à l’heure actuelle? De nombreux amoureux de Lyon ne sont pas des natifs, de vrais gones qui ont grandi sur les pentes de la Croix-Rousse ou à l’ombre des remparts d’Ainay. Est citoyen celui qui aime et s’approprie les valeurs fondatrices d’un lieu et qui est capable de le faire grandir en l’ouvrant au monde. Lyon est une ville multiculturelle, dynamique, esthétique et qui n’a rien perdu de sa magie, de son élégance, de son art de vivre.
Ses deux collines, Fourvière « la colline qui prie » et la Croix Rousse « la colline qui travaille », relient mystique et sens de la belle œuvre.

C’est ici que la civilisation gallo-romaine a vu le jour, et qu’un empereur avant-gardiste a accepté d’ouvrir les magistratures et le Sénat romain aux notables de la Gaule, comme en témoigne la Table claudienne.
Le Vieux Lyon garde la trace de son rayonnement culturel et commercial à la Renaissance.
Ses deux fleuves, la Saône paisible se déroulant du nord et le Rhône tumultueux né dans les montagnes de l’est, s’unissent voluptueusement à Lyon, dessinant la proue d’un navire, où le nouveau musée des confluences vient de voir le jour, tourné résolument vers le Sud et le futur.

Notre école de philosophie, présente à Lyon depuis 1973 est installée depuis 2 ans sur la place Vollon, entre Rhône et Saône, là où une fontaine jaillissante, orientée aux quatre coins cardinaux, nous rappelle que l’exercice de la philosophie est une ouverture vers toutes les sagesses, irriguées par une même source.

Sylvianne Carrié
Directrice de NA Lyon

AGENDA

  • /agenda/event/711-conference-la-nature-secrete-du-temps-avec-philippe-bobola
    18-05-2017
    Conférence : La nature secrète du temps, avec Philippe Bobola
    Lyon
Voir les autres évènements
Newsletter